vendredi 29 mars 2019

Vendredi 29 mars

Pourquoi des  valises si petites
Une nouvelle fois, ce matin,  le soleil nous tire du lit. Après avoir ingurgité notre déjeuner, retour dans les chambres pour une opération grand nettoyage et rangement.
Remettre tous nos effets dans nos valises de manière désorganisée: Mission Impossible... Nous pourrions croire que la magie de cette semaine a rétréci nos valises. 



Avis de recherche
Une série de chaussettes abandonnées sur le sol des chambres cherchent désespérément leurs propriétaires.




La matinée est consacrée au filage de notre pièce de théâtre et l'après midi à un jeu sur le site du centre.









Voilà , c'est fini!
16h, le car nous attend, nos valises ont rejoint les soutes, nous voici paré à regagner Coutances.


Félicitations aux enfants pour leur bonne humeur, un grand merci aux enseignantes, aux accompagnateurs, aux animateurs et à toute l'équipe du centre PEP pour la construction et la réussite de ce projet.
Mention spéciale à la météo qui a fait en sorte que chaque jour le soleil soit de la partie.


Durant cette semaine, de nombreuses photos ont été prises. Une soirée souvenir sera prochainement organisée.

Bonne soirée à tous

jeudi 28 mars 2019

Jeudi 28 mars



Le soleil vient de se lever... et tout le monde dort encore.
Ce matin, le réveil est difficile; les yeux sont gonflés et les bâillements sont fréquents; nous trainons les pieds pour rejoindre "l'ami du petit déjeuner".

Un verre de jus d'orange pour les vitamines, du lait pour les protéines,  du pain pour les glucides et voici les batteries rechargées pour la journée. La contrainte du brossage de dents pour l'haleine fraiche achevée, nous voici parés pour les activités.

To be or not to be
Les textes sont  au point, les acteurs connaissent leurs textes, la mise en scène se précise, tout devrait être opérationnel pour une représentation à l'école la semaine prochaine.




Promenons nous dans les prés
Impatients de découvrir les sensations des sables mouvants, le groupe 3 part dès la brume dissipée en expédition dans les prés salés.  Au retour les bottes sont badigeonnées de tangue et certains vêtements espèrent un passage bien mérité dans le tambour de la machine à laver... un séjour à 60°C sera probablement indispensable.




A midi, pas de fainéant pour se laver les mains et se ranger au premier signal ... le poulet frites  n'attend pas!

Dur la dune!
C'est repus et  trainant des pieds que nos bourreaux nous obligent à aborder l'après-midi.
Deux groupes partent découvrir les dunes et comprendre leur rôle dans le paysage côtier tandis que l'autre profite de la tranquillité du centre pour travailler son œuvre théâtrale.
L'après midi passe vite et après un bref passage en classe nous retournons dans nos chambres dans le but de rassembler nos affaires éparpillées à gauche et à droite... et oui, il faut déjà envisager les valises.
 
 
 
  
 
 


La colère monte au centre PEP
Malgré la qualité de la pizza servie au diner ce soir, la tension des résidents étaient palpables...Excédés par l'idée de devoir quitter le centre demain, les petits révolutionnaires ont enfilé leurs gilets jaunes pour une virée nocturne le long du bord de mer. Calmés
par le son des vagues et par la beauté des étoiles, les revendications ont été abandonnées pour un retour au calme dans la douceur de la couette.

 Désormais tout le monde dort... à demain pour la suite et la fin de nos aventures.






mercredi 27 mars 2019

mercredi 27 mars


Une nouvelle fois, certains ont devancé le chant du coq pour sortir du lit...Les plus motivés ont donc profité du soleil matinal pour une balade en bord de mer avant le petit déjeuner.

A 8h15, c'est encore une troupe d'ogres affamés qui rejoint la cantine pour dévorer à pleine dents les baguettes posées sur les tables.
La toilette de chat "botté" achevée, rassemblement sur la cour pour les diverses activités.

Côté cour, côté jardin
Les jeunes comédiens du groupe 3 retrouvent Magalie,  entrent dans la peau de leur personnage et retravaillent leur mise en scène.




La Vanlée, un havre de paix

Les bottes de sept lieux chaussées, les groupes 1 et 2 suivent les animatrices dans le havre de la Vanlée pour une étude des prés salés. Recherche d'empreintes, d'algues, de salicornes, d'obiones et observations d'aigrettes ou de tadornes...
Dans ce havre, nous avons également vécu un moment émouvant dans les sables mouvants... pas de panique tout le monde  a ramené ses bottes!
Pour midi, nous rentrons encore avec un sac plein d' objets insolites ... en plastique.






Pour calmer la faim de loup qui agite nos estomacs du gigot d'agneau flageolets nous attendait dans nos assiettes... Mais venait-il du pré salé?
Quel repas!  nous nous en léchons encore les babines.

La digestion est difficile mais la sieste n'est pas d'actualité, nous devons reprendre le chemin de nos activités; étude de la dune pour certains et théâtre pour les autres.




Ce soir on danse!
Sous la douche, le shampoing coule à flot et personne ne semble avare du savon...   les cheveux des garçons sont désormais gominés et les coiffures des demoiselles sont  dignes de celles de Raiponce.
Dans la salle de restaurant les effluves de parfum irritent quelque peu  les narines mais ceci ne nous empêche pas de déguster les fruits de la mer... bulots, crevettes et poisson.
20h00 l’excitation  est à son comble,  le temps est venu de rejoindre la piste de danse...




C'est après une nuit de folie  que nos chaperons nous obligent à regagner nos chambres.
Après quelques minutes sous la couette, nous plongeons au pays des merveilles...




Bonne nuit à tous et à demain pour la suite de nos aventures...

mardi 26 mars 2019

Mardi 26 mars


Ce matin, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne...

Comme les petits pensionnaires du centre PEP, le soleil s'est levé très tôt ce matin... la grasse matinée n'a pas été envisageable car les premiers moussaillons ont réveillé l'ensemble de l'équipage à partir 6h30...  à partir de là, l'attente a été relativement longue avant de pouvoir déguster les baguettes fraiches du petit déjeuner!

En scène
Le chocolat chaud avalé et après un rapide passage dans la salle de bain , les groupes 1 et 2 ont retrouvé Sébastien et Cédric pour l' activité théâtre.
L'écriture de nos pièces progresse à grande vitesse. Les personnes mythiques des contes traditionnels ont été dépoussiérés de  leurs livres d'origine et ont retrouvé une nouvelle jeunesse dans le centre PEP de Saint-Martin de Bréhal.


Ou sur  la plage
Le groupe 3 a pris le chemin de la plage, guidé par Anne Sophie pour une étude de la laisse de mer...
Notre mission était de découvrir tout ce qui formait la laisse de mer; nous avons trouvé une multitude de choses: algues, coquillages, bois flotté et... beaucoup de plastique...  autre découverte, sous cette laisse de mer s'active une multitude de talitres qui en assure la décomposition. 



Très vite au cours de la matinée, des bâillements ont déformé les visages... Est-ce dû au manque de sommeil ou aux estomacs très vite affamés avec l'air marin?
Pour calmer nos ventres creux, ce midi nous avons pu savourer une terrine de campagne, des brochettes haricots verts et une compote de fruits rouges.

Art de la scène et Land Art
Rechargés en énergie pour l'après midi, les groupes 1 et 2 sont partis à la découverte de la laisse de mer pendant que le groupe 3 montait sur les planches.
Tout comme le groupe du matin, la recherche des capsules de raies, d'os de seiche, œufs de bulots ou carcasses de crabe n'a pas été très fructueuse. Par contre sans souci, nous avons pu remplir notre sac de déchets divers (bâtons de sucette, briquets, morceaux de plastique...)
Nous avons fini cette séance sur la plage par du land Art: Ces œuvres éphémères ont déjà dû être emportées par la mer.




C'est une nouvelle fois les chaussures pleines de sable que tout le monde est rentré au bercail. Après une bonne douche revitalisante, direction la cantine où le chef nous avait mijoté des carottes râpées, des spaghettis bolognaise, de la salade et des yaourts.


Le concert de fin de soirée
Pour finir cette journée déjà bien chargée,   Madame Mabire et sa guitare nous ont rejoint pour un petit concert privé...


Le deuxième jour s'achève, tout le monde a pris des couleurs mais  la fatigue se fait maintenant ressentir... 21h30 tout le monde a regagné la douceur de sa couette... maintenant dormons....


Bonne nuit à tous et à demain pour la suite de nos aventures!